mardi 24 février 2015

Séance du 19 février 2015 : on prépare l'expo

Ce soir nous avons fait un point sur l'expo que le club souhaite réaliser.

  • Le lieu a été défini. "La médiathèque"
  • Le nombre de photos a présenter. "30 photos"
  • Le thème retenu. "Digne et la Communauté de Communes Asse Bléone Verdon."

Une séance de sélection aura lieu.
Chacun d'entre nous pourra présenter 10 photos maximum.
  • 1 photo sera choisie par les membres du club.
  • 1 photo sera laissée au choix du photographe.

Pierre nous préparera une séance explicative pendant laquelle il nous indiquera comment procéder pour effectuer la présentation de la photo pour le tirage.


Nous avons terminé la soirée en commentant quelques photos prises la semaine dernière pendant la séance sur le portrait et la lumière.

Séance du 12 février 2015 : travaux pratiques sur la lumière et l'éclairage

Avant de passer à quelques travaux pratiques un petit point sur la lumière.


Qu'est-ce qui la caractérise ?
  • la puissance,
  • la température,
  • la distance (lien entre la taille de la source de lumière et sa distance au sujet),
  • la taille,
  • l'orientation.

Le nombre de sources de lumières peut varier.
  • lumière naturelle et reflets,
  • présence de flashs.

Utilisation de diffuseurs.

Distance du sujet et de la lumière.
  • ombres douces si faible distance sujet/lumière,
  • ombres dures si on s'éloigne de la source.






Nous avons poursuivi la séance en regardant les photos qui ont été présentées au concours "Photographie ta ville". Une séance de critique endiablée s'en est suivie.
Les membres du club ont affuté leur sens critique et leurs critères de sélection d'une bonne photo.

En ayant ce regard plus critique sur le travail des autres on en devient plus critique sur notre propre travail. 

samedi 21 février 2015

Séance du 5 février 2015 : rencontre avec Patrick Bouvier



Ce jeudi nous avions rendez-vous avec un photographe professionnel. 

Patrice Bouvier qui travaille pour l'agence Gamma-Rapho

Il pratique le reportage et le portrait.
Après une brève présentation, Patrice nous a présenté les différentes facettes de son travail personnel.
En premier nous avons visualisé une série de photo sur la fête foraine où il a été inspiré par les couleurs (voir sur son site).
Puis il nous a parlé de ses nus blanc et de ses nus noir puis les nus mélangés (noirs avec parutions de blancs).
Nous avons abordé aussi le travail réalisé sur Achille Zavatta et l'édition d'un livre.
Il nous a montré une série de photos sur les femmes Clowns.
Puis nous avons terminé par un travail qui a donné naissance à un livre sur les figures du CanCan.

Séance du 27 janvier 2015 : la lumière et l'éclairage

Ce soir on commence le travail sur la lumière.

Sa composante (le spectre lumineux) ,
Ses caractéristiques:
  • Sa puissance, 
  • Son orientation, 
  • Sa taille qui conditionne sa dureté, sa couleur (la balance des blanc), 
  • Sa distance du sujet.
Puis nous avons fait des tests.
Nous avons pu constater que la dureté de la lumière ne vient pas de sa puissance, mais de la taille de la source de la lumière.
Plus la taille de la source de la lumière est grande plus celle ci est douce.
Plus la source de la lumière est proche du sujet (à taille identique) plus celle ci est douce.
Plus la source est éloignée du sujet et moins elle l'éclaire et on a plus de dureté.

jeudi 19 février 2015

Séance du 22 janvier 2015 : un dernier point sur l'histogramme

Cette semaine nous avons fait un dernier point sur l'utilisation de l'histogramme.

Nous avons ensuite fait une séance de critique de photos.
Point abordé le post traitement noir et blanc.

Bernard avait apporté ses photos sur le thème "après la pluie". Au moins un bon élève qui suit !
Pierre nous a proposé une séance avant / après retouches sur quelques photos des Etats-Unis.

Séance du 15 janvier 2015 : l'histogramme

Ce soir nous traitons de l'importance d'utiliser l'histogramme.

Qu'est-ce-que c'est ?
La représentation graphique des zones de luminosité.

Pourquoi l'utiliser ?
la lumière ambiante influence notre perception des couleurs et l'histogramme est toujours fiable pour nous indiquer si nous sommes exposé correctement ou pas.

L'écran de l'appareil photo restitue un histogramme qui est un équivalent jpg de la photo même si je travaille en raw.

Calibrer son écran permet d'avoir un meilleur rendu colorimétrique.

Pourquoi exposer à droite ?
Pour améliorer l'image.

Pourquoi y-a-t-il plus de détails dans les hautes lumières ?
Cela provient du codage numérique des capteurs on peut avoir 4096 valeurs de niveau de couleur par couche RVB.

On peut jouer avec l'histogramme.
Par manipulation de la courbe ou manipulation des niveaux de blanc ou de noir.
Et pour observer les résultats de ces manipulations quelques réglages simples permettent d'améliorer une photo.

La dynamique d'une photo s'observe par la différence entre les zones de forte et de basse lumière.