mercredi 25 novembre 2015

Découverte Christophe Jacrot

Ce soir une suggestion de découverte proposée par un membre du club.

Christophe Jacrot Réalisateur et photographe.

Il se fait connaitre dans le monde du cinéma avant de s'orienter vers la photographie qu'il pratique depuis l'adolescence.

Il a développé un projet photographique sur les villes en période d'intempérie. Paris, New-York,
Chicago, Hong Kong et Istanbul.

Sa démarche artistique peut se comparer au travail de photographes de rue américains ou des estampistes japonais en représentant la pluie et la neige.



mardi 24 novembre 2015

séance du jeudi 19 novembre : conversion noir et blanc

Ce soir on analyse les résultats de réglages noir et blanc sur un même cliché.

L'utilisation de logiciels pour convertir et améliorer une prise de vue nous permet d'affiner les résultats.
Travail sur des zones spécifiques de l'image pour faire sortir certains détails.
Donner plus de contraste et de relief.

On passe ensuite à la sélection de la photo du mois.
Chaque membre qui le souhaite propose un cliché et on vote.
Par élimination on conservera celle qui a obtenu le plus de voix.

On termine la séance par une critique de la sélection du mois.
Pourquoi avons nous aimé ou pas les photos proposées.

Problème de cadrage, lumière... La parole est libre mais il faut argumenter et expliquer notre choix.


séance du 12 novembre 2015 : séance privée

Ce soir soirée spéciale, on aborde la photo sous l'angle du conflit.

Images d'exilés suite à des conflits.
Images marquantes de la folie et de la cruauté des hommes.
Mais aussi des images qui sont une leçon d'optimisme. Les beautés de la terre et la capacité des hommes à la faire revivre là où elle a été détruite.


La soirée s'est terminée tardivement et de façon conviviale.

séance du jeudi 5 novembre 2015 : le panorama

Au programme de ce soir les panoramas.

Côté matériel il faut avoir une tête panoramique ou pendulaire. Une plaque en équerre pour que l'axe de rotation soit optimal.

On va préférer une prise de vue au format portrait pour que le panorama ne se réduise pas à une bande mince. On fera en sorte qu'il y ait un chevauchement d'un tiers entre deux prises de vue.


Les logiciels permettant de composer un panorama :
Autopano (payant)
Hugin (gratuit)
Photoshop (payant)

Choisir la projection sphérique, c'est celle qui donne le meilleur résultat.



On poursuit la soirée en faisant un point sur la préparation des photos en vue d'un tirage papier ou d'une publication sur le net.
Format, taille et espaces calorimétriques.

Pierre nous a apporté ses photos noire et blanc d'un match de rugby prises l'an dernier.

séance du jeudi 29 octobre 2015 : on continue la vitesse lente.

Ce soir on poursuit le travail sur la vitesse lente.

On fait des tests avec les différents modes de déclenchement.


  1. Priorité vitesse déclenchement au doigt
  2. Miroir up déclenchement au doigt
  3. Miroir up + tempo 3 seconde déclenchement au doigt
  4. Miroir up + tempo 3 seconde et déclencheur radio
  5. Miroir up + déclencheur radio ou tempo manuelle
De 1 à 4 on obtient une image floue.
Avec le paramétrage 5 on est net.

Si on a la combinaison miroir levé ouverture du rideau de l'objectif en même temps on a un résultat flou.


Pour finir la séance on fait un point avec quelques conseil pour faire un panoramique.

Préférer le format portrait.
On va gagner en hauteur et lors de l'assemblage des photos il y a moins de perte.
On récupère le décalage avec le haut et le bas.

séance du jeudi 22 octobre 2015 : prise de vue en vitesse lente

Ce soir on aborde la vitesse lente.

Pourquoi la vitesse lente ?
2 conditions qui vont nous orienter vers cette technique.
- Le manque de lumière.
- Une volonté artistique.

Si on est en condition de faible lumière on peut monter la sensibilité, baisser la vitesse, ou les 2.
Le sujet ou le rendu photographique vont conditionner le choix de l'ouverture en fonction de la profondeur de champs souhaitée.

Si c'est une volonté artistique et que l'on a une lumière importante, le choix d'une vitesse lente permettra d'obtenir du flou sur un sujet en mouvement ou fera disparaître un détail lui aussi en mouvement. (véhicule, personnage)
La lumière étant importante il faudra la faire baisser artificiellement. L'utilisation d'un filtre gris neutre est le meilleur moyen. On travaillera en vitesse lente avec des ISO les plus bas possibles.

Cette technique nécessite une grande stabilité.
Il faut donc un trépied stable.
1 télécommande (filaire, radio, infrarouge) à défaut le retardateur pourra être utilisé. Seule limite la durée du retardateur ne peut excéder 30 sec.
Le cache oeilleton.
Une carte mémoire à vitesse d'enregistrement rapide.
Eventuellement un filtre gris neutre.
1 chronomètre.
1 lampe rouge (de préférence).

La technique :
Prise de vue manuelle.
Réglage de la sensibilité ISO élevée ou basse en fonction des conditions de lumière.
Vitesse très lente.
Diaphragme réglé en fonction de la profondeur de champ.

Si c'est un paysage ou du ciel il est préférable de faire la mise au point sur l'hyperfocale.
Au delà de 30 sec le déplacement lié à la rotation de la terre provoque une traînée dont la longueur es proportionnelle au temps de pose.

Si l'on souhaite obtenir une traînée correcte pour une photo circumpolaire il faudra pauser 15 mn.

Si le boitier le permet on travaillera miroir relevé.
Le retard au déclenchement sera d'au moins 2 ou 3 secondes.
Déclencheur en mode silence.
On peut augmenter la stabilité du pied en le lestant.
Le déclencheur doit être le plus souple possible et l'on ne doit pas toucher l'appareil.