mercredi 23 avril 2014

Séance du 17 Avril 2014 - soirée rétro argentiques la technique qui va avec

Au programme, une soirée rétro découverte des appareils argentiques.
Gérard animait la séance en l'absence de Yves.

Nous avons revu quelques notions de base de la photographie pour en venir aux appareils argentiques 6x6.

Révisions :
La lumière et ses différentes longueurs d'ondes. En photographie le résultat c'est que les 3 couleurs (bleu rouge jaune) n'auront pas le même foyer. A l'intérieur du boitier elles ne se rencontrent pas au même point.
La conception des appareils est faites de telle sorte que l'on puisse obtenir le meilleur rendu des images.
La forme des lentilles qui s'affine sur les bords provoque une déviation de la lumière et un effet de prisme.
Ce sont les aberrations chromatiques. Pour les corriger les appareils modernes sont équipés d'objectifs à plusieurs lentilles.
L'ajout de lentilles additionnelles (bonnettes) permet de modifier la distance focale. Production d'une image plus grande. Macro photographie, fisheye.

Le souci du photographe est d'obtenir une image nette dans son ensemble. Ce qui implique qu'il est nécessaire de connaître la profondeur de champ ou espace de netteté.
Certains appareils étaient conçus de telle sorte qu'en fonction de l'ouverture choisie, le photographe connaissait immédiatement cette distance de netteté.
Une table de profondeur ce champ était matérialisée sur l'objectif.
Possibilité dans certaines situations, de prise de vues en continue sans modifier les réglages de mise au point.

L'utilisation d'un objectif à focale fixe ne permettant pas tout type de prise de vue, si l'on souhaite élargie son champ de vision il faut recourir à un grand angle. Les photos prises dans ces conditions subissent des déformations sur les parties latérales de l'image. Distorsions qui vont apparaître sur les lignes verticales ou horizontales. L'oeil humain admettant difficilement qu'une verticale ne le soit pas, nous allons pouvoir via traitement informatique la corriger.
Dans le cadre d'un développement argentique, le photographe devait avoir recours à des astuces pour corriger ces distorsions. Placement de son papier sur un support penché pendant le temps d'exposition.

L'arrivée de l'obturateur à rideaux puis à lamelle centrale ont été 2 grands progrès. Nécessité d'une grande précision dans leur fonctionnement.
L'arrivée de l'électronique à résolu le problème de travailler avec des vitesses de plus en plus rapides.

La naissance des boîtiers carrés dans la 2ème moitié du 19è siècle est liée à l'invention d'une nouvelle pellicule qui a permis de démocratiser la photographie.
L'usage des boîtiers carrés permettait d'avoir des négatifs d'une taille plus importante. 6x6.
Les photographes avaient alors le loisir sur des images plus grandes de mieux travailler leurs mises en scène.
Plus de détails, affinage de la composition de l'image et un travail de laboratoire facilité.
A partir d'un grand négatif on a moins besoin d'agrandir l'image.
Ces boîtiers carrés pouvaient aussi recevoir un équipement sur mesure. Changement des focales.
C'est le début de la photographie populaire.

L'arrivée du reflex.
On vise maintenant à travers l'objectif c'est une grande avancée dans la technique photographique.
Après les premiers "faux" reflex dotés d'un double objectif, la technique à évolué vers l'usage d'un miroir.
Dans un premier temps le miroir permettait la mise au point mais il se libérait au moment de l'ouverture de l'obturateur et ne permettait pas de voir l'image à l'instant de la prise de la photographie.
Modulables ils permettaient une adaptabilité aux conditions de prise de vue et aux besoins des professionnels.
Avantage économique des réflex, on pouvait utiliser des films de cinéma au format 35mm qui étaient découpés selon différents formats.



Le 6x6 SEMFLEX objectif Berthot 75mn ouverture 4,5




Le 6x6 BRONICA Zenza objectif Nikkor 75 mm ouverture 2,8






Le 24x36 TIRANTI ST 280 objectif Angénieux 45 mm ouverture 2,8 doté d'un télémètre.

On peut y voir sa table de profondeur de champ. Bon routier, léger et maniable.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire