samedi 15 novembre 2014

Séance du jeudi 23 octobre 2014 - diaphragme, profondeur de champ et autofocus

Ce soir au menu diaphragme et profondeur de champ mais aussi l'autofocus


Vocabulaire

Le collimateur : le ou les collimateurs sont les points que vous pouvez voir à travers l'objectif. Ce sont les zones sur lesquelles la mise au point et la mesure de la lumière vont être faites. On les appel aussi point de contrôle d'autofocus.
A utiliser en mode automatique pour vérifier où se fait la mise au point.
A utiliser en mode manuel pour choisir la zone où l'on veut faire la mise au point.
En mode manuel on peut paramétrer le nombre de collimateurs que l'on souhaite activer.

La profondeur de champ : il s'agit de la zone de l'image où le sujet, les objets sont nets.
La netteté se fait sur un point précis. Ce qui est au delà ou en deçà sera flou. 
La profondeur de champ se détermine en fonction de l'ouverture. Ma zone de netteté en est alors modifiée.
petite profondeur de champ = petite ouverture
grande profondeur de champ = grande ouverture

zone de netteté 

Pour avoir grande profondeur de champ et afin de gagner en netteté, l'utilisation d'un pied peut être utile.
Un arrière plan flou donne du relief à la photo.

Les différents modes d'auto focus :

Chez Nikon et chez Canon

  • Automatique AF-A ou Al Focus : on laisse l'appareil photo gérer la zone où se fera la mise au point. Mais il peut alors choisir de la faire ailleurs que sur la zone qui nous intéresse. 
  • Séquentiel il s'agit d'un point fixe du collimateur AF-S ou One Shot : pour des sujets qui ne bougent pas. Paysages, sujets statiques, monuments.
  • Continu pour effectuer le suivi d'un sujet. AF-C ou Al Servo : pour des sujets qui bougent, avec un autofocus continu sur le sujet. Sujets sportifs, enfants ou animaux en activité.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire