mercredi 10 décembre 2014

Séance du 4 décembre 2014 - debriefing après sortie nature

Après la sortie nature de dimanche il fallait prendre un moment pour analyser le travail effectué sur place et travailler sur les retouches que l'on peut apporter sur les fichiers plats de type nef ou raw ou sur du jpg.

La technique abordée sur place :

  • l'utilisation de la vitesse lente,
  • l'utilisation d'un trépied quel type de matériel utiliser, avantages inconvénients des différents modèles.

La vitesse lente :

Quels paramètres utiliser ? En condition normales on pourrait envisager à 200 ISO une ouverture à f16 et une vitesse au 1/250ème.
Mais ça n'est pas assez lent alors baisser la vitesse reviendrait à envisager une prise de vue à 1/4 de seconde. Passer de 1/250ème à 1/4 de seconde c'est perdre 6 IL (Indices de Lumière).
On va baisser la sensibilité à 100 ISO et au 1/125è je perds 5IL en passant à 1/4 de seconde.

Pour compenser on va utiliser des filtres gris neutre et obtenir une atténuation.
Les filtres ont pour référence ND = Neutral Density et un chiffre.
Par exemple le ND 400 équivaut à une perte de -9 IL. Il faudra baisser la vitesse à 4 secondes pour obtenir un rapport équivalent à 1/4 de seconde à 100 ISO.

Afin de se faciliter la tâche du calcul des temps d'expositions il existe des applications pour smartphones.

  • exposure calculator
  • exposed

Ou alors tout simplement avec une calculette (pour ceux qui ne sont pas trop bons en calcul mental) et un minuteur (il y a une fonction pour ça sur un téléphone).

Le chiffre qui suit le code ND indique que le temps de pose initial sera multiplié par ce chiffre.
Pour un filtre ND 400 le temps de pose initial sera multiplié par 400.

On choisi son sujet, on fait ses réglages sans le filtre et on note le temps de pose. Puis on installe le filtre.
Si nous obtenons un temps de pose sans le filtre à 1/10è de seconde nous aurons avec le filtre 400x1/10 soit 40 secondes
Pour un temps de pose sans filtre à 1/60è nous aurons 400x1/60 soit 6,66 arrondi à 7 secondes.

Comme la plupart des appareils photo ont des temps de pose qui vont jusqu'à 30 secondes et si le temps défini doit être plus long il faudra pour la pose B ou Bulb se munir d'une minuterie.



Après cette séquence nous sommes passés à quelques notions de retraitement d'une image avec Capture NX et View NX2 qui sont chez Nikon les logiciels payants et gratuits qui vont servir à la démonstration de ce soir.

Sur l'histogramme, utilisation de la droite (bijection) que l'on va pouvoir moduler pour influencer le résultat.
On va monter la lumière là où il en manque et peut-être utiliser aussi la correction d'exposition.

D'un capteur à un autre on peut avoir des différences de rendu. Tendance des couleurs à être plus chaudes ou plus froides.

Nous avons aussi abordé l'utilisation en macro ou en portrait d'un diffuseur. Il permet de déporter la source de lumière et d'adoucir les contrastes. Cela peut aussi éviter l'ombre portée d'un objectif sur le sujet.

Soirée bien remplie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire