jeudi 31 janvier 2019

Suite à l'expo de Daniel DROUARD

A la suite de l'exposition à Mallemoisson de Daniel DROUARD, Yves à obtenu quelques infos sur sa technique et son travail.
Voici son message :

J'en profite pour te donner quelques informations pour le cas où cela intéresserait quelqu'un.
Le matériel de prise de vue est une chambre 4x5", soit une Sinar f1, lorsque je suis uniquement en voiture, soit une "folding" Wista 45 DX, si je dois marcher à pied (le poids n'est pas le même!). Les optiques sont  90 mm, 135 mm, 150 mm, ou (assez souvent) 300 mm (très approximativement l'équivalent de 28 mm, 40 mm, 50 mm et 100 mm en 24x36). J'utilise des ouvertures de diaphragme qui vont généralement de f:22 à f:45. J'utilise, bien-sûr, les "mouvements" comme la bascule ou le décentrement, mais pas systématiquement.
Chambre Sinar F1

J'ai une série de filtres Sinar, qui me servent essentiellement pour compenser la température de couleur, si cela est nécessaire.
Le tout est posé sur un pied Gitzo en carbone, pour la légèreté, et pour l'amortissement "sec" des vibrations.
Je mesure la lumière avec un spotmètre (Zone System oblige) Pentax, directement sur les différentes parties du sujet. Pour convertir les mesures en zones, j'utilise le disque de conversion représenté dans le livre.
Les diapositives de départ font donc 10,2 x 12,7 cm (4x5"), en Kodak Ektachrome, ou, le plus souvent, en Fuji Velvia 50 ou Provia 100F.
J'ai scanné les diapos avec un V700 Epson, et les fichiers (580 Mo) sont tirés par un laboratoire professionnel comme Appli Photo de Grenoble, généralement sur papier satiné. Je préfère le papier brillant, mais il fait trop apparaître les ondulations provoquées par les changements de température ou d'humidité. Les tirages ne sont pas collés sur un support, seulement pressés sur le verre


Voila, vous en savez plus sur ce procédé de prise de vue et sur ce matériel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire